février 2014 archive

Votre bourse en direct, nouvelle appli Ipad

Investir-Le Journal des Finances innove encore en lançant sa nouvelle application iPad, accessible à partir de l’App Store d’Apple. Avec ce nouveau produit, également disponible pour l’iPhone ou pour tout autre smartphone Android, vous disposez d’un tableau de bord complet pour suivre la Bourse en temps réel. Dès l’accueil, vous accédez aux cotations et graphiques des indices, au fil des dernières informations et conseils de la rédaction.

iPad

Auprès vous être connecté avec vos codes habituels, créez, retrouvez ou modifiez en direct vos portefeuille et listes de valeurs ainsi que les alertes sur les entreprises que vous suivez en particulier. Exclusif : ces données sont totalement synchronisées, que vous utilisez l’iPad, l’iPhone ou notre site Internet. Vous accédez par ailleurs, grâce au moteur de recherche situé en haut à droite de tout écran, aux fiches valeurs détaillées (cours, graphique, carnet d’ordres, consensus, conseil, actualités). Parmi les autres fonctionnalités, votre espace personnalisé plus détaillé, les devises (convertisseur en prime…) et les cours des matières premières.

Encore des astuces pour la prise de vue

Après la prise de vue

prise de vue photoAvant, seuls les fans du labo s’occupaient de la « post-production », En numérique, chacun doit se préoccuper des questions de transferts, de formats, de conservation. Les possibilités sont plus nombreuses, mais les obligations et les soucis, aussi!

Le passage par l’ordinateur

Quand un photographe numérique rentre chez lui, le travail n’est pas fini. Il va devoir décharger ses cartes mémoire, ranger et indexer ses images. Mais surtout, pour un usage professionnel ou tout simplement « créatif », il va devoir dupliquer sa photo et créer deux dossiers: l’un avec les images brutes déchargées restera intact. Dans l’autre, il va commencer par une visualisation rapide. Puis il va ouvrir chaque fichier pour juger de l’intérêt et de la qualité de sa photo. La poubelle va accueillir les images jugées ratées. Pour les autres, il va contrôler les niveaux (le fameux histogramme), vérifier la colorimétrie et éventuellement agir sur le filtre « accentuation » pour doper la netteté apparente. Puis il va s’agir de peaufiner son recadrage, de choisir une taille d’image et une résolution avant de renommer le fichier…

Stockage et archivage

Après vient le temps de l’archivage. A chacun sa logique de rangement, mais le numérique demande plus de rigueur que la fameuse boîte à chaussures qui recueillait vos pochettes de négatifs. En effet, le disque dur de votre ordinateur ne peut conserver toutes vos photos. Et de plus, ce n’est pas prudent de mettre tous ses œufs dans le même papier. La meilleure solution actuelle consiste à graver des CD. Chaque fois, faites un duplicata. Un CD sera conservé intact dans la bibliothèque, l’autre sera utilisé régulièrement. Chaque CD doit avoir une jaquette et un index avec une vignette des photos présentes. Sinon, ce sera l’enfer pour retrouver une photo. Le souci n° 1 est ensuite que le CD n’est pas éternel. Ni les lecteurs de CD. 11 faut donc déjà savoir qu’un jour vous devrez copier tous vos CD sur un autre support:
DVD 4,7 Go ou peut-être directement sur DVD Blu-Ray double couche (47 Go) à moins que l’AOD l’emporte (30 à 40 Go par disque). Affaire à suivre … Ce qui est certain, c’est que vos petits-enfants ne pourront pas, dans cinquante ans, ouvrir vos CD actuels!